Time for Oceans au coeur de la transition écologique
Bouygues Construction, un partenaire responsable et engagé pour la diminution de l’empreinte carbone et la préservation des océans

banner

Contacts presse

Hubert Engelmann
06 99 05 46 66
h.engelmann@bouygues-construction.com

Marie Pinot
07 61 64 22 81
m.pinot@bouygues-construction.com

17 septembre 2019
Contribuer à la prise de conscience de l’indispensable protection des océans et partager les solutions existantes, tel est l’objectif de Time for Oceans. Stéphane Le Diraison bénéficie du soutien de trois partenaires engagés (la Ville de Boulogne Billancourt, SUEZ, Bouygues Construction), pour porter ce message.

Focus sur les actions de Bouygues Construction en faveur de la transition écologique.

A l’heure où les warning sont au rouge en termes d’impact environnemental, Bouygues Construction a placé la réduction des émissions de gaz à effet de serre au cœur de sa démarche de développement durable en se donnant pour objectif une baisse de 20 % à l’horizon 2030 sur l’ensemble de son périmètre.

« C’est tout le sens donné à ce partenariat Time for Oceans, car les émissions de gaz à effet de serre participent largement au changement de notre écosystème avec la fonte des glaciers, la montée et le réchauffement des eaux, allant jusqu’à menacer la biodiversité du milieu marin. Cet engagement peut s’apparenter à une goutte d’eau dans l’océan, et pourtant il est partie intégrante de notre stratégie carbone » affirme Marie-Luce Godinot, directrice générale adjointe de Bouygues Construction, en charge de la transformation numérique, de l’innovation et du développement durable.

Construire et rénover en réduisant l’empreinte carbone, c’est possible

Bouygues Construction met en œuvre et promeut dans l’ensemble de ses métiers des modes constructifs innovants pour diminuer l’empreinte carbone de ses activités.

Le ciment, composante principale du béton, est responsable à lui seul de 6 % des émissions de gaz à effet de serre mondiales. Pour contribuer à rendre le secteur de la construction plus durable, Bouygues Construction a signé avec l’entreprise Hoffmann Green Cement Technologies un partenariat pour élaborer des bétons utilisant un nouveau ciment fabriqué à partir d’une technologie unique et novatrice qui présente une empreinte carbone de 70 à 80 % inférieure à celle d’un ciment traditionnel.

Bouygues Bâtiment Ile-de-France, filiale de Bouygues Construction, est mécène fondateur de l’association BBCA (Bâtiment Bas Carbone). Après avoir participé au déploiement du label BBCA Bâ­timent Neuf lancé en 2016, elle a contribué à l’écriture du nouveau référentiel BBCA Rénovation en 2018.

La rénovation bas carbone vise au minimum une division par deux des émissions de CO2 par rapport au bâtiment initial. Pour y parvenir, la démarche Rénovation Bas Carbone de Bouygues Construction combine conservation de l’existant pour mieux amortir l’empreinte carbone des matériaux en place, recours à des matériaux « stockeurs de carbone » ou issus du réemploi, amélioration du bâti et optimisation de la performance énergétique.

Depuis la création du premier label, 11 opérations de l’entreprise ont été labellisées BBCA.

Construire avec des matériaux éco-responsables

De la surélévation de bâtiment à la construction mixte bois/béton, de la construction modulaire, en passant par la pose de façades, les matériaux biosourcés, dont le bois, véritables puits de carbone, apportent une réponse pour réduire les émissions de CO2. Ce gain carbone n’a de sens que si la filière bois est elle aussi durable. C’est pourquoi, Bouygues Construction a signé en 2014 un partenariat avec WWF France (renouvelé en 2017) pour travailler sur le circuit d’approvisionnement, la provenance du bois et sa traçabilité, notamment avec pour objectif l’achat croissant de bois certifié FSC. Plusieurs actions ont déjà été menées, comme la réalisation d’un état des lieux bois et des actions de sensibilisation auprès de différentes parties prenantes internes et externes (Carnet bois, Guide Achats en bois durable).

L’utilisation d’autres matériaux biosourcés dans l’acte de construire contribue également à cet objectif. Avec la construction du premier bâtiment biosourcé en France utilisant de la paille, Bouygues Construction propose une référence innovante en termes d’isolation haute performance thermique, grâce à un mode constructif précurseur : une isolation mur à ossature bois-paille en façade.
 
 Réduire l’impact sur les ressources avec l’économie circulaire

Avoir une approche bas carbone, c’est aussi déployer une gestion plus performante et plus durable de la ressource en recourant à des ressources renouvelables, en produisant moins de déchets et en travaillant des solutions de réemploi, réutilisation et de recyclage. A ce titre, le projet de la Maillerie à Lille vise à réutiliser les matériaux en place sur le site grâce à une démarche de déconstruction sélective. 30 000 tonnes de béton et 8 000 m² de parquet en chêne massif ont notamment été récupérés lors de la déconstruction de l’ancien site et réutilisés.

Servir la société

« Imaginer des lieux de vie en préservant le monde de demain, c’est notre responsabilité ! Notre ambition dépasse la sphère de la construction pour s’inscrire dans une dimension sociale, sociétale et environnementale. Avec ce partenariat, nous avons souhaité rendre l’urgence de la préservation des océans qui subissent loin des yeux les agressions de notre société moderne, la pollution par les plastiques étant aujourd’hui la plus médiatisée et la plus visible. L’augmentation de la salinité, la disparition des coraux, la surpêche et bien d’autres sujets mettent en péril cet équilibre fragile et il est temps de se mobiliser » renforce Bernard Mounier, Directeur Général Délégué Bouygues Construction – Bâtiment France Europe.

« Bouygues Construction est un maillon essentiel de la chaîne sur un marché global. Il faut mettre en place des politiques incitatives pour l’utilisation de matériaux plus naturels dans le secteur de la construction. Les citoyens ont aussi un rôle à jouer et doivent impulser le mouvement. Chacun doit s’engager afin que nous obtenions ensemble les résultats nécessaires, » précise Stéphane Le Diraison.

Nos photos