Poste Immo confie à Bouygues Bâtiment Ile-de-France le marché de travaux de la Poste du Louvre

banner

Dominique Perrault Architecture

Contacts presse

Hubert Engelmann
06 99 05 46 66
h.engelmann@bouygues-construction.com

Marie Pinot
07 61 64 22 81
m.pinot@bouygues-construction.com

3 février 2016
Christian Cléret, Directeur général de Poste Immo, filiale immobilière du Groupe La Poste, et Bernard Mounier, Président de Bouygues Bâtiment Ile-de-France, filiale de Bouygues Construction, ont signé le marché de travaux de la Poste du Louvre. Cette signature, résultat d’une consultation européenne, marque le lancement d’un chantier stratégique pour le Groupe La Poste.
 
La Poste du Louvre, édifice emblématique du patrimoine postal situé en plein cœur de Paris dans le 1er arrondissement, se prépare à un programme de rénovation d’envergure qui commencera dès le début de l’année 2016 : un projet stratégique pour le Groupe La Poste fondé sur un modèle de proximité et d’innovation. 32 mois de travaux seront nécessaires pour transformer ce bâtiment qui accueillera à l’horizon 2018 des usages mixtes (activités postales, activités commerciales, logements, équipements publics, hôtel …) et s’ouvrira sur la ville en redonnant l’accès à un patrimoine remarquable pour tous les Parisiens.
 
Un chantier et un projet exemplaire en matière de développement durable
 
A travers ce chantier à haute exigence environnementale, Poste Immo et Bouygues Bâtiment Ile-de-France s’engagent à limiter les nuisances causées par l’acheminement et l’évacuation des équipements et matériaux, à maîtriser la gestion des déchets et des effluents, et à maîtriser les ressources en eau et les consommations énergétiques. Parmi les dispositifs environnementaux prévus pour le futur bâtiment, quatre certifications sont visées : HQE®, BREEAM®, LEED®, Patrimoine et environnement, ainsi que le label français Effinergie. De plus, une toiture végétalisée avec une pergola intégrant une production d’énergie renouvelable assurera une partie des besoins en énergie du bâtiment.
 
«  Cette opération est emblématique des opérations développées par Poste Immo à partir de la requalification et du développement des actifs du Groupe La Poste avec une prise en compte des évolutions des usages, du respect du patrimoine et de l’histoire de la Poste et avec une exigence environnementale constante » explique Christian Cléret.
 
Un projet d’entreprise, urbanistique et architectural
 
Confié à l’architecte Dominique Perrault, ce projet vise donc à transformer cet îlot industriel en un îlot urbain, en ouvrant l’édifice à la ville tout en dévoilant la richesse patrimoniale de l’immeuble conçu au XIXème siècle par l’architecte Julien Guadet. Par ce grand projet, Le Groupe La Poste montre comment il entretient et développe son patrimoine immobilier tout en adaptant sa présence et ses services aux évolutions de la société et aux attentes des citoyens.
 
«  Nous sommes très fiers de la confiance accordée par le Groupe La Poste qui nous permet de relever à ses côtés le défi ambitieux et stratégique de la rénovation de son site historique. Grâce à des modes constructifs imaginatifs et à une optimisation du planning, nous proposons une modernisation d’envergure fidèle au projet architectural et ouverte sur la ville » confie Bernard Mounier. 
 
Ce projet permettra de moderniser ce bâtiment, d’offrir un meilleur cadre de vie aux postiers qui y travaillent au quotidien, et de proposer une démarche environnementale exemplaire notamment sur le plan énergétique.
Un autre volet important repose sur la mixité d’usage : le projet est en effet fondé sur un programme mixte, capitalisant sur la vocation H24 du lieu et l’intensité urbaine du quartier. A terme, le bâtiment accueillera des activités postales (bureau de poste ouvert jour et nuit, 7j/7, plateforme de préparation et distribution du Courrier, Carré Pro et une plateforme de logistique urbaine); des services dévolus à la vie du quartier (commissariat de police, halte-garderie, espace de co-working…) et à la population ainsi que des activités commerciales et tertiaires (hôtel, bureaux, commerces à large amplitude horaire) et des logements sociaux.

Nos photos