Pose de la première pierre du pôle Biologie-Pharmacie-Chimie

banner

Contacts presse

Hubert Engelmann
06 99 05 46 66
h.engelmann@bouygues-construction.com

Marie Pinot
07 61 64 22 81
m.pinot@bouygues-construction.com

20 septembre 2019
La première pierre du pôle Biologie-Pharmacie-Chimie a été posée ce vendredi 20 septembre 2019, par Alain Sarfati, Président de l’Université Paris-Sud, Bernard Mounier, Directeur Général Délégué de Bouygues Construction en charge de Bâtiment France Europe, et les Doyens des Facultés de l’Université Paris-Sud, Christine Paulin pour les Sciences et Marc Pallardy pour la Pharmacie.
Ce chantier, d’environ 88 000 m², est l’un des chantiers universitaires les plus importants de France. Sa livraison est prévue en avril 2022.

Le pôle Biologie-Pharmacie-Chimie est un ensemble immobilier d’environ 88 000 m². C’est l’un des chantiers universitaires les plus importants de France, et un projet scientifique majeur pour l’Université Paris-Sud et la future Université Paris-Saclay. La conception, la réalisation et l’exploitation / maintenance du futur pôle Biologie – Pharmacie – Chimie (BPC) sont assurées à travers un contrat de partenariat public-privé avec la société de projet Platon Saclay, menée par Bouygues Construction. Le montant de conception-réalisation est de 283 millions d’euros.
La livraison des bâtiments est prévue en avril 2022 suite à 12 mois de développement d’études et 36 mois de travaux. Démarré en avril 2019, le chantier des deux sites est entré dans sa phase gros œuvre : 7 grues sont maintenant opérationnelles. Fin 2020, près de 900 compagnons travailleront sur ce chantier. 
 
La pose de la première pierre de ce pôle Biologie-Pharmacie-Chimie s’est déroulée sur les deux sites d’implantation du projet :  

- le « site Métro » qui, avec son architecture monumentale conçue par Bernard Tschumi (Agence BTuA), pour le Cœur de Pôle et les espaces d’enseignement, et l’agence Groupe-6 pour les locaux de recherche, s’étendra sur 74 000 m² (surface de plancher). Il accueillera la Faculté de Pharmacie de l’Université Paris-Sud qui déménagera de Châtenay-Malabry, l’Institut de Chimie Moléculaire et des Matériaux d’Orsay (ICMMO – Université Paris-Sud/CNRS) et les Masters de biologie et de chimie de la Faculté des Sciences. Au total, ce sont 3 300 étudiants et 1 000 chercheurs-enseignants et administratifs qui investiront ce site à la rentrée 2022.

- le « site IDEEV » qui s’étendra sur 14 000 m² (surface de plancher), accueillera l’Institut Diversité Ecologie et Evolution du Vivant (IDEEV – Université Paris-Sud/CNRS/INRA/AgroParisTech/IRD).
Conçu par l’agence Baumschlager Eberle Architectes, il accueillera 400 chercheurs, doctorants et personnels administratifs.

Le projet Biologie-Pharmacie-Chimie sera certifié Haute Qualité Environnementale, et vise un niveau énergétique très performant. Les bâtiments seront raccordés au réseau d’échange de chaleur et de froid de Paris-Saclay, basé sur la géothermie profonde.

"Sur le plan de la géographie, le pôle BPC constitue une porte d’entrée sur Paris-Saclay.
Sur le plan des enjeux, le pôle BPC constitue une porte d’entrée sur Paris-Saclay car il recouvre, sur un périmètre plus modeste, beaucoup des enjeux de l’Université Paris-Saclay : offrir des conditions de travail optimales aux équipes en favorisant les rencontres et les échanges, soutenir l’interdisciplinarité et les collaborations scientifiques, en étant aux interfaces pour répondre aux grands enjeux sociétaux de demain, adosser l’enseignement et la recherche, favoriser le brassage des étudiants, renforcer la cohésion des entités de l’université, et le lien avec les industriels, mutualiser les locaux et les équipements, afin de réduire notre empreinte environnementale"
Alain Sarfati, Président de l’Université Paris-Sud

 « C’est toute l’expertise de Bouygues Bâtiment France Europe et Bouygues Energies & Services qui est à l’œuvre sur cette opération, l’une des plus importantes en France. Avec l’Université Paris-Sud, nous avons souhaité ce projet tourné vers ses utilisateurs et ce dès le début de la conception. Ainsi, étudiants, chercheurs et personnels administratifs, sont associés à chaque étape, pour que nous réalisions une université à leur image. Notre expérience dans la conduite de grands projets, tout comme notre savoir-faire dans la conception, construction et maintenance de bâtiments dédiés à l’enseignement supérieur, nous permettront de donner naissance à ce projet d’enseignement et de recherche, d’excellence. »
Bernard Mounier, Directeur Général Délégué de Bouygues Construction, en charge de Bouygues Bâtiment France Europe.

Etaient également présents à cette cérémonie Abdel Kader Guerza, Sous-Préfet de Palaiseau, David Ros, Maire d’Orsay, Michel Bournat, Président de la Communauté d’agglomération Paris-Saclay, Maire de Gif-sur-Yvette, Philippe Van de Maele, Directeur Général de l’Etablissement public d’aménagement Paris-Saclay, Sylvie Retailleau, Présidente de la ComUE Université Paris-Saclay, Marie-Hélène Papillon, Déléguée Régionale Ile-de-France Sud du CNRS, Jean-Michel Mendret, Directeur Général Bouygues Bâtiment France Europe, France Ouest, Outre-Mer et Espagne, et Dominique Neel, Directeur Général adjoint France chez Bouygues Energies & Services.

Ce projet a bénéficié d’une aide de l’Etat gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme d’investissement d’avenir. Les conventions portent les références : 10-SACL-0039-01, 10-SACL-0038-01, 10-CAMP-0179-18. 

Nos photos