Le réseau de fibre optique de l’Eure (FTTH) concédé à Axione pour 20 ans et 230 M€

banner

Axione

Contacts presse

Hubert Engelmann
01.30.60.52.81
h.engelmann@bouygues-construction.com

Marie Pinot
01.30.60.52.81
m.pinot@bouygues-construction.com

4 juin 2019
Le Syndicat Mixte "Eure Normandie Numérique" a choisi de confier à la société Axione (en groupement avec Bouygues Energies & Services, FIDEPPP 2 et Mirova SP5) la réalisation et l’exploitation du réseau FTTH (fibre optique jusqu’à l’abonné final) dans le cadre d’une délégation de service public d'une durée de 20 ans moyennant une redevance de 230,6M€. Un projet qui servira notamment à faire de l'Eure un département encore plus ambitieux et innovant sur les usages du numérique.

Eure Normandie THD, société délégataire dédiée au projet Très Haut Débit eurois, et dont les actionnaires sont Axione, FIDEPPP 2, Mirova SP5, et Bouygues Energies & Services, rejoints par la Banque des Territoires, sera en charge de l’exploitation technique et commerciale des 250 000 prises FTTH, construites en propre par le Syndicat (190 000 prises) et en partie par le délégataire (60 000 prises). Avec cette opération, les habitants, entreprises et collectivités auront un accès universel au FTTH d’ici fin 2021, faisant de l’Eure un département leader dans l’aménagement Très Haut Débit de son territoire.

L’ensemble des grands acteurs du secteur se sont positionnés sur cette procédure compétitive lorsque Eure Normandie Numérique a lancé cet appel d’offres en juillet 2018. Après plusieurs mois de procédure, le choix des élus du syndicat Eure Normandie Numérique s'est finalement porté, début avril, sur Axione compte tenu de la qualité de son offre technique, commerciale et financière.

L’offre de services FTTH proposée aux eurois sera immédiate et exhaustive, le groupement délégataire ouvrant le réseau aux OCEN (Opérateurs Commerciaux d'Envergure Nationale) et à l’ensemble des nouveaux opérateurs avant fin 2020.

115 emplois pour construire le réseau

Ce projet va contribuer activement à l’attractivité et à la compétitivité du territoire. Des engagements forts en matière d’emploi ont été pris par la société délégataire en prévoyant, en complément des ressources déjà mobilisées pour la réalisation des travaux en cours, près de 115 équivalents temps plein sur la durée de construction du réseau. Les heures d’insertion sont estimées quant à elles à 24 300 heures et à 3 645 heures de formation pour toute la durée du projet.

 

Nos photos